Topyto
humour Sport Vu en Une

Top 7 des restrictions sur les matchs de foot vraiment débiles

Le foot est un sport, mais ça n’est pas QU’un sport. C’est beaucoup de passion, c’est une économie, c’est même une tradition, et dans certains cas, c’est de la folie. Du coup, il y a parfois des restrictions autour des matches de foot qui sombrent dans le ridicule, et c’est quand même un peu dommage d’en arriver là.

1. Pour la finale de la Ligue des Champions, les maillots du PSG seront interdits dans le centre de Marseille

Est-il besoin de rappeler la rivalité qui existe entre les supporters de l’OM et du PSG ? Non, probablement pas. Régulièrement, des Parisiens se font agresser à Marseille dans des contextes de rivalité footballistique. Lors de la victoire du PSG en demi-finale de la C1, les ultras Marseillais s’en sont pris aux supporters de l’équipe adverse, et du coup le préfet a interdit le port du maillot du PSG dans le centre de la cité phocéenne dimanche pour la finale. Tout ça parce que certains Marseillais ne peuvent pas s’empêcher de péter les plombs quand ils sont en colère. C’est un peu comme si on interdisait aux femmes de porter des mini-jupes parce que les violeurs ne peuvent pas se contenir : c’est absurde.

2. Les joueurs peuvent se prendre une amende ou un avertissement pour « célébration excessive » d’un but

Dans le règlement du foot, un joueur peut être sanctionné s’il célèbre son but de manière excessive, par exemple en retirant son maillot pour le mettre sur la tête. Le but d’une telle interdiction, c’est d’une part d’éviter de perdre trop de temps, ce qu’on peut comprendre, mais aussi d’éviter d’énerver les supporters adverses. Traduction : quand un joueur est trop content d’avoir marqué un but et le célèbre en retirant son maillot, les supporters adverses sont tout colère et commencent à devenir violents. Mais les gars, vous avez quel âge en fait ?

Source

3. En 2013, un Anglais s’est vu sanctionné pour avoir montré un t-shirt rendant hommage à son père décédé

Ce joueur, c’est Saido Berahino. Il avait perdu son père récemment et a voulu lui rendre hommage. Il a alors soulevé son maillot pour montrer celui qu’il avait en dessous sur lequel il était écrit : « RIP Love U Dad ». L’arbitre lui a mis un carton jaune et il a été suspendu le match suivant. Hallucinant.

4. En 2008, Franck Ribery avait été sanctionné pour avoir voulu rendre hommage à Thierry Gilardi

Pour les plus jeunes d’entre vous, Thierry Gilardi était un commentateur sportif que tout le monde adorait parce qu’il était bon dans son job et qu’il était hyper gentil. Quand il est mort, on a été nombreux à être tristes, dont Ribéry qui a voulu lui rendre hommage en découvrant un maillot sur lequel était inscrit : « Pour mon pote Hicham et Mr Gilardi ». La sanction est immédiatement tombée : carton jaune.

5. Il y a régulièrement des arrêtés préfectoraux pour empêcher des supporters de certains clubs de se déplacer dans une ville

Quand les autorités estiment qu’un groupe de supporters est trop violent, ils les empêchent tout simplement de se rendre dans un stade, une ville ou un quartier de la ville pour éviter des débordements et des affrontements avec les supporters adverses. L’interdiction est sûrement salutaire, mais bordel, pourquoi on en est arrivé là ? Quel besoin ont ces mecs de se foutre sur la gueule avec des supporters de l’équipe adverse ? Certains généraliseront malheureusement en disant que les supporters de foot sont cons, mais les vrais supporters vous répondront que ça les fait chier eux aussi, et qu’ils préféreraient simplement se chambrer avec leurs adversaires plutôt que de leur taper sur la tronche.

Source

6. En 2018, les supporters lensois ont été interdits de se rendre à Metz à cause d’une rivalité entre Metz et Nancy

Celle-là est bien perchée : en 2018, Vincent Hognon, ancien adjoint et entraîneur de Nancy, arrive dans le staff de Metz. Comme chacun le sait, Nancy et Metz sont des clubs rivaux, donc les supporters messins ne sont pas contents de cette nouvelle. C’est un peu con, mais ça va encore. Le plus drôle, c’est qu’à cause de ces tensions, les supporters lensois ont été interdits de venir soutenir leur équipe lors du match suivant où le RC Lens jouait sur la pelouse de Metz. Le préfet avait peur que des tensions entre Messins et Nancéiens, du coup c’est les Lensois qui se sont pris une interdiction. On adore.

Source

7. Pendant plusieurs années, les footballeurs anglais n’avaient plus le droit de rendre hommage aux soldats morts pour leur pays

C’était une tradition anglaise : le 11 novembre, les joueurs arboraient un coquelicot sur leur maillot pour rendre hommages aux soldats tombés pendant la Première Guerre mondiale. Sauf que la Fifa, décidée à interdire tout symbole religieux ou politique sur les terrains de foot, avait décidé d’interdire cet hommage. Pourtant, on voit difficilement qui aurait pu se sentir provoqué par ce symbole-là.

Source

Alors, on va interdire quoi maintenant ?

On a aussi failli avoir des règles absurdes au foot, ça aurait été vraiment con.

Related posts

Top 15 des phrases qui peuvent résumer deux films à la fois (et c’est drôle)

ismail

Top 10 des meilleurs films d’horreur sur Netflix, pour flipper du fond de votre canapé

ismail

Top 12 des avantages évidents à vivre dans une comédie musicale

ismail

Leave a Comment